Synonymes de tuyau

Le nom tuyau compte 26 synonymes différents. Il est par exemple possible de remplacer le mot tuyau par le mot boyau au sein d’une phrase.

Definitions du mot tuyau

  • Petit canal de fer, de plomb, de bois, de terre cuite, etc. Tuyau de fontaine. Les tuyaux d'une conduite de gaz. Les tuyaux d'un poêle.
    En tuyaux d'orgue, se dit d'objets rangés à côté l'un de l'autre et dont la longueur est décroissante.
    Les pennes de la queue sont en tuyaux d'orgue comme dans le faisan, et non point toutes égales, BUFF., Ois. t. IV, p. 154.
    Tuyau de poêle, se dit, par plaisanterie, du chapeau rond que portent les hommes.
  • Ouverture de la cheminée depuis le manteau jusqu'en haut.
    Tuyau dévoyé, tuyau de cheminée qui est détourné de la direction verticale.
  • Ouverture et canal d'une fosse d'aisances.
  • Le bout creux de la plume des oiseaux, par opposition à la tige.
    Les porcs-épics, les hérissons, par les tuyaux dont ils sont couverts, semblent nous indiquer que les plumes pourraient appartenir à d'autres qu'aux oiseaux, BUFF., Quadrup. t. VI, p. 269.
  • Tige creuse du blé et de certaines plantes.
    Quand le fruit de Cérès De ses tuyaux dorés enrichit nos guérets, TRISTAN, Mariane, I, 3.
    Vers le Xe siècle, en même temps que les hosties étaient substituées au pain, les fidèles qui vinrent recevoir la communion, burent le vin, non plus à même le calice , mais en humant, au moyen d'un chalumeau ou tuyau, le liquide consacré, DE LABORDE, Émaux, p. 530.
  • Par extension, tout ce qui a la forme d'un tuyau.
    Pour sucer quelque liqueur, les lèvres servent de tuyau, et la langue sert de piston, BOSSUET, Conn. IV, 2.
    Familièrement. Parler dans le tuyau de l'oreille, dire quelque chose dans le tuyau de l'oreille, parler bas, en secret à quelqu'un.
  • Gros pli cylindrique qu'on fait à du linge empesé, surtout à une garniture, à une dentelle ou bande de tulle ou de mousseline. Il y a de gros et de petits tuyaux.
  • Se dit de plusieurs coquilles.
  • Tuyau à tonnerre, synonyme de quennon.

Histoire du mot tuyau

XIIe s.
Ci naist de la chanson et racine et tuiax [branche], Dont li chans et li dis est mirables et niaz, , Sax. II.
XIIIe s.
Puis qu'il [les blés] deviennent grant, et qu'il voelent monter en tuel, BEAUMANOIR, LII, 4. Cil fel [ce félon, Renard].... Qui quatre des tuiax m'a tret De la destre ele et de la qeue, , Ren. 7351.
XIVe s.
Ele bouta son pié dedans le tuel de la cuisine, DU CANGE, tuellus. Une cuiller d'or et un tuyau d'or à administrer et recevoir le corps N S., DE LABORDE, Émaux, p. 530. Prenez un tuel, et le boutez entre cuir et char, et le soufflez, , Ménagier, II, 5.
XVe s.
J'ai veu qu'on ne souloit querir Que robes à quinze tuyaux, Larges manches et haulx chappeaux, COQUILL., Droits nouv. En maniere d'une clef à tuel, DU CANGE, tuellus.
XVIe s.
Aussi sont très proprement entés plusieurs arbres en canon, cornuchet, tuiau, flusteau ; ainsi ditte telle sorte d'enter, des instruments de ce nom, O. DE SERRES, 670.